Made in SIMA

La société SIMA, créée à Beaune en 1976, est connue pour avoir pendant de longues années importé de grandes marques de motocyclettes et d’accessoires. Elle a fait éclore le talent de nombreux pilotes français dans les compétitions internationales.

Depuis quelques années, la SIMA a eu l’ambition de créer une nouvelle marque de moto, MASH. La société a sans complexe réuni les ingrédients utilisés dans l’industrie du multimédia : à savoir un dessin, une exigence et une qualité made in SIMA et des composants « Made in China ».

Le Mash Milan

Le résultat est une réussite avec une gamme de motos de petites et moyennes cylindrées au look nous rappelant les machines des années 60/70. Les motos MASH en plus d’attirer la sympathie des passants, donnent le sourire à leurs propriétaires qui peuvent se balader avec une moto simple, efficace, jolie et à un tarif compétitif.

C’est sur cette base que la SIMA a surpris beaucoup de monde au dernier salon de Milan. Le constructeur s’est associé à la marque américaine de prêt à porter VON DUTCH pour dévoiler un modèle plus « old school » et avec lequel nous imaginons sans peine Steeve McQueen à son guidon. Avec ce modèle, MASH franchit un nouveau pas en faisant appel à des artisans français pour produire plusieurs éléments, notamment la sellerie et la peinture.

Beaune prend le relais de Dijon

Les détails sont là pour nous rappeler la grande époque des « Scramblers » que ce soit les pneus TT, la plaque de phare et les échappements à bande thermique. La MASH VON DUTCH aurait pu rester une préparation spéciale, une vitrine de salon. Devant l’accueil du public, elle sera produite en série limité à 200 exemplaires au tarif de 6 490 € garanti deux ans. La SIMA et sa marque MASH perpétuent ainsi une tradition industrielle bourguignonne car pendant de longues années, Dijon a vu les usines TERROT produire les motos les plus vendues en France.

La Mash Von Dutch dans toute sa splendeur

A la réception de l’article transmis par Yonne-média, la Sima nous ouvre sa photothèque pour illustrer l’article passionné de Lilian :
Petit bug temporaire sur le lecteur de photos cliquez sur Echap entre chaque cliché !!!

VON_DUTCH_F_ss_gb_01 VON_DUTCH_F_gb_03 VON_DUTCH_F_gb_02 VON_DUTCH_F_gb_04  Von_Dutch_017 VON_DUTCH_F_gb_06 Von_Dutch_019 Von_Dutch_018 VON_DUTCH_F_gb_11 VON_DUTCH_F_gb_10 Von_Dutch_048 Von_Dutch_047 Von_Dutch_046 VON_DUTCH_F_gb_09 VON_DUTCH_F_gb_08 Von_Dutch_045 Von_Dutch_044 Von_Dutch_043 Von_Dutch_033 Von_Dutch_032 Von_Dutch_036 Von_Dutch_037 Von_Dutch_038 Von_Dutch_039 Von_Dutch_031 Von_Dutch_029 Von_Dutch_028 VON_DUTCH_F_gb_07 Von_Dutch_023

POST-IT :

 Après 30 ans d’une législation franco-française inefficace, le gouvernement se conforme à la réglementation européenne pour l’homologation des deux roues motorisées. Ces derniers ne seront plus bridés à 100 CV lors de leurs commercialisations à compter du 1er  janvier 2016.