La Bourgogne Franche-Comté remet les gants

À quelques pas de l’Yonne, le palais des sports de Dijon accueillera début avril le combat de Bilel LATRECHE pour le titre européen des super-moyens (- de 76 kg). L’occasion de découvrir ce sportif accompli qui déborde aussi d’activité en dehors des rings.

Difficile de trouver meilleur ambassadeur de la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté que Bilel LATRECHE. Né à Dole et résidant à Dijon après trois années passées à Besançon, le boxeur de 29 ans est naturellement attaché au territoire bourguignon-franc-comtois où il a « toujours vécu ». Au sortir d’une année 2015 délicate suite à un K.O. lors de son premier assaut européen et à l’annulation de ses trois derniers combats, il se prépare avec détermination à la conquête de sa première ceinture continentale, début avril, à domicile. Un défi de plus pour le champion de France 2013, qui a très tôt compris que sa réussite ne se limiterait pas à ses succès sportifs…

« Briller sur les rings pour éclairer autour »

BiIlel LATRECHE n’a que 19 ans lorsqu’il fonde l’entreprise de sécurité « The Golden Protection » qu’il a développée en marge de son brillant parcours en équipe de France. Fort de cette première expérience d’entrepreneur, le triple champion du monde espoir exprime aujourd’hui son éclectisme à travers ses autres activités extra-sportives : conférencier en entreprises, conseiller en prévention spécialisée à la mairie de Dole, sophrologue et parrain d’associations caritatives et humanitaires. « J’ai plusieurs casquettes, mais tout s’articule autour de la boxe », précise le Dijonnais, qui s’entraîne 3 à 4 heures par jour.

« Tout ce que je fais, c’est avant tout par plaisir et aussi pour donner de moi à tous ceux que je peux représenter, poursuit-il. Partager au-delà du sport contribue à donner du sens à mes combats, notamment à travers la prévention auprès des jeunes et la sensibilisation du grand public. Je veux briller sur les rings pour éclairer autour. »

Bilel LATRECHE