Vous êtes en location et vous souhaitez quitter votre logement rapidement 

Vous allez bientôt habiter dans une autre région ou simplement changer de lieu de vie ? La location fait l’objet d’une réglementation qui évolue régulièrement. Cependant, la loi de 1989 sur les baux d’habitation prévoit que le locataire ne peut quitter les lieux que dans certaines conditions et notamment des délais précis.

Il s’agit du préavis que le preneur doit respecter lorsqu’il décide de partir.

Ainsi le locataire devra adresser son congé par lettre recommandée avec accusé de réception ou par signification d’ huissier 3 mois avant son départ pour les locaux vides et 1 mois pour les meublés.

Le congé de 3 mois peut être réduit à un mois en cas de mutation, d’obtention d’un premier emploi ou de perte d’emploi.

Si vous ne respectez pas le délai de préavis qui vous est applicable, le risque est que le propriétaire vous demande de payer les mois de location non effectués et qu’il conserve votre dépôt de garantie pour partiellement se « payer sur la bête ».

Fabien Kovac – DGK Avocats Associés