Lancée par le service jeunesse de la mairie de Rosoy, à l’initiative du charismatique Miguel Marquez, la web TV de l’agglomération sénonaise n’en finit plus de surprendre. Après moins d’un an d’activité, Comcom TV affiche des résultats d’audience inespérés qui lui autorisent, aujourd’hui, d’envisager un développement à l’échelle du département.

L’esprit ComCom TV

Caméra à l’épaule, le sourire aux lèvres, deux adolescents d’à peine quinze ans reviennent de reportage, pressés de visionner les rushs. Alors que le plateau télé flambant neuf attend l’enregistrement imminent du magazine culturel hebdomadaire, un technicien, guère plus âgé s’active en régie, sous le regard avisé de Jean-Claude Leroy, un des référents de l’association.

« C’est ça l’esprit de ComCom TV , s’amuse Miguel Marquez, attentif néanmoins aux moindres détails, la fraicheur de la jeunesse associée à l’expérience de bénévoles passionnés ». Et la recette fonctionne à merveille. Après seulement huit mois d’existence, la web TV de l’agglomération sénonaise connait une ascension vertigineuse sur internet : 300.000 vues pour près de 250 reportages réalisés. « Cette audience, nous espérions l’atteindre au bout de trois ans…  », souligne Pauline Calvary, présentatrice-vedette et infirmière de son état.

Dans le nord du département, ComCom TV a su se faire une place de choix – «  en allant là où les médias traditionnels ne vont plus  » – se payant même le luxe de recevoir, en exclusivité, Carla Bruni ou d’interviewer plusieurs célébrités lors de leur passage dans la région, comme le chanteur Peter Kingsbury, l’ancien footballeur Djibril Cissé ou encore Josiane Balasko, toute « émue » de se retrouver face à une caméra tenue par de tout jeunes reporters.

Un projet pédagogique, une ambition médiatique…

L’aventure a débuté il y a deux ans. Alors qu’il anime des cours de théâtre à Rosoy, Miguez Marquez s’étonne qu’il n’existe aucune web TV digne de ce nom dans le département. Le comédien soumet alors l’idée à Dominique Chappuit, le maire de la petite commune sénonaise, qui s’enthousiasme immédiatement pour le projet. Après plusieurs mois de travail, le site est lancé le 1er juin 2015. L’idée est simple : proposer, notamment aux jeunes, un apprentissage aux métiers de l’audiovisuel en animant une télé via le web.

Avec le soutien de différents partenaires et sous le parrainage du comédien Michel Crémadès, la municipalité investit les 40.000 euros nécessaires à la création d’un studio et à l’acquisition du matériel professionnel.

Aujourd’hui, ComCom TV fédère près d’une soixantaine d’adolescents encadrés par une dizaine de bénévoles. « Nous accueillons les jeunes le mercredi, le samedi et pendant les vacances scolaires, le reste du temps, les adultes prennent le relais. »

Fraîchement bombardé directeur, Miguel Marquez entend à présent dupliquer le concept dans les différents territoires du département et se prend à rêver en grand. En très grand même. La communauté de communes Yonne Nord devait bientôt conclure un partenariat avec l’association pour ouvrir une antenne à Pont-sur-Yonne.

D’autres collectivités étudient le dossier avec beaucoup d’attention.

 

+ d’infos sur le site de la web TV de l’Yonne

Un studio flambant neuve. © Comcom TV

Un studio flambant neuve. © Comcom TV