Bravo Laurence pour cette passion si bien communiquée au fil des mois. Peut-être aurons-nous la chance du retour de lecteurs envoûtés par vos recommandations ?Auront-ils fait le même voyage ?

CE QU’IL NOUS FAUT C’EST UN MORT d’Hervé COMMÈRE
Fleuve Editions 397 pages

5 jeunes gens vont voir leur avenir basculer ce soir-là ! (Et 1, Et 2 ET 3 ZÉRO ! tout le monde se souvient de ce qu’il faisait cette nuit-là). « Un accident de voiture au milieu de la nuit, une naissance, le grand amour ou un viol, qui sait comment les choses arrivent ». C’est ce que nous conte Hervé Commère, magistralement : comment vingt ans plus tard, les décisions d’une nuit, vont bouleverser tout un village et son poumon économique. Vincent, Maxime et Patrick sont amis depuis la maternelle et vont rester soudés à Vrainville. Fanny et Marie, victimes, vont décider de se réapproprier leur vie en revenant au village. Mélie sera la dernière embauchée chez Cybelle et ce ne sera pas sans conséquences. Enfin, William, flic à Marseille, décide qu’il doit retourner aux sources, lui aussi, pour tout recommencer…. « On est responsable du feu qu’on a allumé », tous les protagonistes ont forcément cette phrase à l’esprit.
Envie d’un « petit noir » bien serré à déguster cet été, vous ne pouvez pas ne pas l’emporter !

QUAND TA LETTRE EST ARRIVÉE de Nicolas CARTERON
Grannonio Editions 301 pages

Il y a de la poésie dans l’essence même de cette histoire intrigante, teintée d’humour et pleine de suspens qui mène au département des lettres égarées de Libourne… L’aventure commence doucement avec les déboires amoureux et professionnels de Lucie. Touchante, profondément humaine, ancrée dans son époque où la solitude n’est pas rare.
Qu’est-ce qui a poussé Lucie à braver l’interdit et à prendre cette lettre qui va bouleverser sa vie et lui faire rencontrer Adrien. La quête qu’elle va poursuivre nous tient en haleine. Nicolas Carteron raconte ses personnages avec tendresse même dans leurs vilains travers comme ceux de Nathalie (feignasse, vulgaire et langue de vipère). Il démontre qu’il peut y avoir des gens altruistes et désintéressés dans ce monde. C’est un roman qui fait se sentir bien. Un peu de folie douce, qui vous donne envie d’appeler les personnes avec qui vous êtes fâchés et de leur dire que vous les aimez ! C’était le premier ouvrage que je lisais de Nicolas Carteron, une jolie découverte qui m’a fait le même effet que les premiers A. Ledig. On peut décrire des personnages avec des fêlures et vous persuader que l’amour peut tout réparer, Nicolas Carteron l’a fait !

UNE VIE ENTRE DEUX OCÉANS de M.L. STEDMAN

Editions Stock 528 pages (disponible en poche)
Tom revient de la première guerre mondiale, vivant et pas trop cabossé physiquement par cette tragédie. Il décide de chercher un emploi : Gardien de phare et trouve l’amour grâce à Isabelle. Trois années à passer sur une île australienne où tout serait parfait si Isabelle réussissait à leur donner un enfant…. Cette vie routinière et rythmée par les passages d’un bateau ravitailleur convient parfaitement à Tom, le respect des règles et la certitude d’être utile aux marins…. Tout serait presque parfait sans la douleur d’Isabelle de ne pas arriver à terme de ses grossesses mais voilà qu’un jour, Isabelle entend les pleurs d’un enfant échoué au creux des bras d’un homme décédé, vraisemblablement son père. Isabelle décide qu’elle est orpheline, demande à Tom de ne pas signaler de suite cet événement….. Tom avait-il le choix de briser le coeur d’Izzy ou non ? Etait-il juste de donner de l’amour à Lucy au lieu de la ramener à « terre » ? Tom se pose ces questions bien sûr, mais le bonheur de sa femme et l’amour donné à cet enfant sont plus fort, jusqu’au jour où tout bascule à Pointe Partageuse et que le remord le ronge…. Ce roman m’a étreint le cœur et fait verser des larmes sur la douleur d’Isabelle et celle d’Hanna, sur l’amour si fort de Tom pour Izzy, d’Hanna pour son mari. Un livre bouleversant sur le thème de la maternité et de l’amour !

 

Mon coup de cœur : « C’est un mort qu’il nous faut » formidable roman noir qui sort des sentiers battus !