Le sénonais Bacary Sagna est l’auteur de la passe décisive ouvrant le chemin des buts au bourguignon Antoine Griezmann lors de la rencontre France Irlande ce dernier dimanche.
Au lendemain du match qui qualifie la France pour le quart de finale, ce prochain dimanche, Yonne Média vous livre  l’article de Camille Vandendriessche paru dans le magazine Numéro 6 en page 27 :

À 33 ans, le Sénonais Bacary Sagna dispute pour la première fois l’Euro de football, que la France accueille du 10 juin au 10 juillet. Performant mais discret, le défenseur de Manchester City détone dans un univers du football souvent exubérant.
Du haut de des 55 sélections internationales et de ses trois victoires en coupes nationales en France et en Angleterre, Bacary Sagna aurait pu tomber dans la superficialité affichée de certains de ses camarades de jeu. Mais hormis ses tresses blondes coupées il y a un an, le natif de Sens ne fait guère de vagues en dehors des terrains. Après des expériences mitigées lors des deux dernières Coupes du monde, le seul représentant icaunais à l’Euro 2016 préfère rester concentré sur la compétition, fidèle à la réputation qu’il s’est forgée depuis ses débuts à l’Éveil sénonais.
« Bacary est resté quelqu’un de calme et de respectueux, témoigne Célestin N’Goma, président et éducateur à l’Éveil sénonais, qui l’a vu chausser ses premiers crampons. Il avait déjà quelque chose de plus. On sentait qu’il en voulait. » À l’époque, le dirigeant bénévole, professeur de mathématiques aux lycées Janot et Curie de Sens, avait rencontré le jeune joueur par l’intermédiaire de son père Bassirou, un ami de longue date. « Il voulait que je lui donne quelques heures de cours supplémentaires pour entrer au centre de formation de l’AJ Auxerre », se souvient Célestin N’Goma.

Dernier grand espoir lancé par Guy Roux

Après un passage par le FC Sens, Bacary Sagna a 14 ans lorsqu’il intègre l’AJA, où franchit une à une les étapes de la carrière de footballeur professionnel. C’est également là qu’il rencontre Ludivine, jeune Auxerroise qu’il a épousée à Sens en 2010 et qui a donné naissance à ses deux garçons. Dernier grand espoir lancé par Guy Roux, il remporte la Coupe de France avec l’AJA dès sa première campagne professionnelle en 2005. Nommé dans l’équipe-type de Ligue 1 à la fin de la saison 2006-2007, Bacary Sagna s’envole alors pour l’Angleterre, où il fait les beaux jours d’Arsenal pendant sept ans, puis de Manchester City depuis deux saisons.
Régulièrement appelé chez les Bleus depuis 2007, le défenseur de 33 ans dispose encore d’un an de contrat avec son club. Nul doute qu’une solide prestation lors de l’Euro lui vaudra des propositions de prolongation ou de départ vers de nouveaux horizons.