L’association Afrik’au cœur organise un festival des cultures et de cinéma d’Afrique, pendant la semaine de la Solidarité Internationale, du lundi 14 au dimanche 20 novembre. Le premier en son genre dans notre département. Pendant une semaine, l’Yonne va vibrer à la culture Africaine. 

L’association, créée le 31 janvier 2015, regroupe trois associations en une : Graine d’Espoir, Groupe Baobab 89 et Ysia, dans un partage de même sensibilité et d’attachement envers la culture Africaine.

La genèse du projet

André Hulnet, Président de Graine d’Espoir, œuvre pour une école à Tombo Dogo au Niger et monte des actions depuis 2007. Il côtoie d’autres associations avec qui il a des affinités comme le groupe Baobab 89 (Bourkina Faso) et Ysia (les Comores). Chacune d’elles participe depuis plusieurs années à des projets de soutien à l’éducation, à l’alimentation, à la santé et pour la valorisation de la culture africaine.

« Cette semaine d’arts et de culture permet de mettre en avant le respect des valeurs et des engagements solidaires que nous portons et que nous souhaitons partager, en sensibilisant la population de l’Auxerrois à l’Afrique et aux actions que nous menons » annonce André Hulnet.

« L’idée d’un tel événement est de sensibiliser car on se rend compte du décalage entre ce que l’on vit là-bas et parallèlement les idées reçues que nous pouvons avoir ici » souligne André Hulnet.

Un programme riche et varié

Pas de folklore à l’horizon. Vous ne verrez pas de case ou de mortier, mais bien une Afrique Subsaharienne contemporaine dans sa réalisation artistique.

L’Afrique vient à nous par le biais d’une programmation complète balayant les différents aspects de la création artistique : musique, photographie, littérature, conférences, théâtre, danse, peinture et sculpture,  jeux, etc… Une richesse culturelle que le public retrouve essentiellement à Auxerre, Vézelay, Joigny et Véron.

De nombreux intervenants africains de renom et des têtes d’affiche à ne pas manquer, avec dans la catégorie exposition, des artistes tels que : Yao Metsolko (Togo), Mabeye Deme (Sénégal), Didiv (Bénin) et Gérard Battreau avec une belle rétrospective des 40 dernières années de création artistique en Afrique centrale. Dans le cadre des rencontres littéraires, Kidi Bebey, la fille d’un des grands noms de la musique Camerounaise viendra présenter son premier roman sur la vie de sa famille. A noter également la participation d’Henri Lopes (Congo), ancien directeur général adjoint de l’Unesco et ambassadeur à Paris. Pour la partie cinématographique, chaque séance est suivie d’une intervention pour traiter sur le thème du film. Pour les deux derniers films programmés, les réalisateurs sont présents.

« Il faut avoir la démarche d’être curieux pour venir tester, goûter à ces richesses et prendre du plaisir», invite André Hulnet.

 

Contact :

André Hulnet – Président Afrik’au Coeur

06 71 51 46 99

Internet : https://sites.google.com/site/afrikaucoeur