À Pékin, le samedi 28 janvier à 22 h38 et 54 secondes sonne l’entrée dans une nouvelle année du calendrier chinois, qui se terminera le 15 février 2018. Alors que le singe laisse sa place au coq de feu, la MJC de Sens vous invite, le week-end du 28 et 29 janvier, à un voyage initiatique dans l’Empire du milieu.

Une nouvelle année arrive, les célébrations l’accompagnant aussi. Après un événement réussi l’année précédente sur tout un dimanche, la MJC (Maison de la Jeunesse et de la Culture) de Sens et ses partenaires se réunissent une fois de plus pour fêter le Nouvel An chinois, cette fois sur l’ensemble du week-end. Des festivités organisées pour la deuxième fois en collaboration avec le comité régional Bourgogne Franche-Comté de la Fédération des arts énergétiques et martiaux chinois (FAEMC) et l’association Tai chi nomade de Villeneuve-sur-Yonne.

Le Nouvel An chinois est un événement populaire suivi par toute une communauté, et bien au-delà. Ce week-end festif devrait ravir les petits comme les grands dans la découverte de la culture chinoise. Tout au long de la journée du samedi, notamment place de la Cathédrale de 10h30 à 11h30, se tiendront de nombreuses démonstrations : tai-chi, kung-fu, danse du lion, etc. Le dimanche, de 11 h à 18 h, c’est une journée familiale et intergénérationnelle aux couleurs de la Chine qui sera proposée au public : ateliers de maquillage, calligraphie, initiation au taichi et au kung-fu, théâtre d’ombres, papier découpé, contes chinois, etc. Une restauration sera proposée sur place avec vente de thé et de spécialités chinoises.

Qui sont les coqs de cette année ?

Pour être un coq à l’honneur cette année, il faut être né en 1921, 1933, 1945, 1957, 1969, 1981, 1993, 2005 ou 2017.

Le coq, roi de la basse-cour, est un travailleur, qui sait se débrouiller avec un certain courage. Est-ce que ce sont ses nombreux talents qui lui donnent cette confiance en lui ? Le coq aime bavarder et ne mâche pas ses mots. Il dit ce qu’il pense. Il est honnête et loyal. On peut compter sur lui. Mais sa vanité pourrait le perdre, à force de se vanter de ses talents et de ses exploits. Un défaut qui lasse parfois son entourage.

Bien finir la journée du Nouvel an chinois

Yonne Média Magazine vous conseille une soirée festive  à Sens. Plus d’infos en cliquant sur le lien ci-avant.