Avec 35.000 festivaliers rassemblés en 2015 sur trois jours, le Catalpa festival se hisse à la première place des événements organisés en Bourgogne : zoom sur les clés du succès et sa répercussion sur le territoire icaunais.

Le Catalpa Festival, présentation de la cinquième édition !

Des milliers de spectateurs attendus, 28 professionnels des métiers du spectacle mobilisés, 31 artistes qui défileront pendant trois jours de festival gratuit, le Catalpa Festival, organisé du 24 au 26 juin au parc de l’Arbre sec, annonce une cinquième édition riche en événements ! Une montée en puissance, depuis sa création en 2012, qui place le rendez-vous au rang du premier événement organisé en Bourgogne tout genre confondu. Et au-delà d’une programmation attractive, le festival se donne pour objectif de valoriser les initiatives locales et de faire découvrir tous les talents qui gravitent autour des musiques actuelles.

« L’organisation d’un festival comme le Catalpa représente une enveloppe de 300.000 euros financée à 60 % par des subventions, et à 40 % par de la recherche de fond », explique Sylvain Briand, directeur de l’association Service Compris. « Comme si le challenge de maintenir un événement entièrement gratuit ne suffisait pas, l’association entend bien élargir les lieux de diffusion et les genres d’expression. « Le festival ne représente finalement qu’un levier pour être une vitrine des talents locaux », ajoute Sylvain Briand.

Un accent tout particulier sur le numérique

Ainsi en marge des concerts, le Catalpa rassemble plusieurs lieux d’exposition artistique avec la mise en place d’une allée des artistes rythmée par des performances live, pour le moins spectaculaires : sculpture de deux mètres en bois de Bashung réalisée par Sébastien Dieu, personnage de deux mètres en pierre inspiré des divinités égyptiennes crée par Jérôme Balbana, ainsi qu’un travail autour du métal proposé par Jormi. Cette année encore, le Catalpa festival mettra un accent tout particulier sur le numérique au cœur de la Silicon allée : retransmission du festival sur Youtube grâce à des caméras installées sur le parc de l’Arbre Sec, imagerie aérienne, écrans géants… L’édition 2016 du Catalpa Festival accueillera également des start-up innovantes à l’instar de Scani, Virtua Networks ou encore Triber. Le LaboMédia et son Atelier des beaux boulons proposeront ainsi un cabinet de curiosité pour explorer le numérique sous de multiples facettes.

Parallèlement, Le Fablab et l’IUT s’associent pour proposer au public diverses animations sur le thème du hacking et du numérique avec en animation la présence de drones, d’impression 3D et d’hologrammes. « Nous y ajoutons également un stand de 25 mètres carrés avec l’animation Arcade Maniac, avec des bornes fabriquées à Toucy chez Jeutel et des consoles vintages : un stand sur lequel vous pourrez aussi découvrir quatre bornes d’Oculus rift », précise Sylvain Briand.

Reconduit en 2016, l’événement proposera également un rendez-vous spécifique pour fédérer institutionnels, start-up innovantes, entreprises locales, chercheurs et sportifs. Au total, ce sont 600 chefs d’entreprise et décideurs locaux qui seront attendus. « Ces entreprises sont également présentes pour des raisons d’opportunités d’affaires, de réseaux et elles souhaitent impérativement s’associer au développement de la Silicon Allée, vitrine de l’ingénierie locale et source de dynamisme  ». Le skipper du bateau de Bureau Vallée, Louis Burton, a d’ores et déjà annoncé sa présence alors que d’autres noms de sportifs et entrepreneurs nationaux sont en voie de confirmer leur venue.

+ d’infos sur le site officiel en lien ici.