Le ciment est un matériau que l’on ne peut pas se passer, quels que soient les travaux de maçonnerie. Grâce à l’évolution de la technologie, ce liant hydraulique peut être substitué par un autre produit. Apparu dans les années 70, le ciment géopolymère peut être utilisé aussi bien dans la construction neuve que la rénovation. Dans ce guide, faisons un tour sur ses avantages.

Un matériau écologique

Le ciment Portland ordinaire (CPO) est efficace pour assurer la durabilité des ouvrages. Cependant, sa fabrication n’est pas respectueuse de l’environnement. Les scientifiques estiment qu’il entraîne entre 5 à 8 % d’émission de dioxyde de carbone (CO2) sur la planète. Le ciment géopolymère est une alternative pour réduire l’empreinte de carbone. Constitué essentiellement de composants naturels, notamment de cendres volantes et de laitier, il ne représente pas de risques majeurs pour l’environnement. Des recherches scientifiques ont aussi relevé que la fabrication d’une colle géopolymère n’est pas toxique. De plus, elle permet de recycler des déchets qui sont habituellement jetés dans l’environnement.   

Une grande fiabilité à prix compétitif

Construire un bien immobilier représente un investissement conséquent. De ce fait, le choix du matériau qui sert à monter l’ossature d’un ouvrage ne doit pas se faire à l’aveuglette. En optant pour un ciment géopolymère, vous serez totalement à l’abri des vices de construction tels que l’affaissement de la fondation ou l’apparition de microfissure. En plus d’être résistant au feu, ce matériau est réputé pour sa durabilité. En d’autres termes, il est totalement à l’abri des phénomènes qui dénaturent la solidité du béton. On peut par exemple citer les réactions alcali-granulat, une des situations fréquentes qui accélèrent la fissure du béton.

Il ne faut pas oublier qu’un ciment géopolymère est moins onéreux comparé au ciment traditionnel. Fabriqué à partir de matières recyclées, il offre un bon rapport qualité/prix. Grâce à sa facilité de mise en œuvre, ce type de ciment permet aussi de réaliser une économie sur le coût de main-d’œuvre.

Une résistance optimale

Depuis sa découverte, le ciment géopolymère continue à faire ses preuves dans le domaine de la construction. Par rapport au ciment classique, il offre une excellente résistance mécanique. En effet, les bétons à base de ciment géopolymère ne risquent pas de s’effriter. De plus, ils sont à la fois lisses et homogènes. Grâce à ses spécificités techniques, le ciment géopolymère a été utilisé pour construire des locaux industriels, des pistes de décollage et des autoroutes dans les années 90. Des études ont démontré qu’après une période de durcissement entre 4 et 6 heures, un revêtement au sol constitué de ciment géopolymère peut accueillir un poids important. En règle générale, la force maximale du béton est atteinte en moins d’une semaine (contre un mois pour un béton à base de ciment classique).

Le ciment géopolymère est considéré comme un matériau innovant. C’est un choix par excellence pour assurer la résistance d’un ouvrage. Il peut servir pour la mise en œuvre du béton, le scellage des poteaux et bien tant d’autres travaux courants.