Depuis le 1er septembre 2018, les ampoules halogènes ont disparu des rayons de nos magasins pour des modèles moins gourmands en énergie. Choisir son ampoule ne se résume donc plus à savoir si elle est à douille ou baïonnette. Dans cet article, un electricien à Dijon vous livre ses conseils pour désormais bien choisir votre ampoule en fonction de votre usage.

Les différents types d’ampoules

Les ampoules à incandescence

Inventées au 19ème siècle et désormais utilisées comme ampoules décoratives, les ampoules à incandescence sont les plus énergivores. Très avantageuse au niveau économie, leur rendement est très mauvais.

Les ampoules halogènes

L’ampoule halogène a été l’alternative de l’ampoule à incandescence. En effet, sa qualité d’éclairage est meilleure et sa consommation plus basse. Cependant, ces ampoules n’ont pas une durée de vie très longue et ne sont pas adaptées aux espaces confinés.

Les ampoules fluocompactes

L’ampoule fluocompacte est une ampoule basse consommation et sont reconnaissables par leur spirale blanche nous précise notre electricien à Dijon. Destinées à un éclairage domestique courant, elle bénéficie d’un allumage instantané et d’un pré-chauffage rapide pour un éclairage optimal. L’inconvénient est le temps d’allumage qui est parfois long au démarrage.

Les ampoules LED

Elle est l’ampoule la plus économe en matière de consommation d’énergie. Sa durée de vie est la plus longue et peut atteindre jusqu’à 30 000 heures. Son éclairage est maximal instantanément dès son allumage. Ces ampoules fonctionnent également sous basse tensions et sous de basses températures. Néanmoins, elles contribuent à la pollution lumineuse car elles sont plus éblouissantes que d’autres ampoules.

Les éléments à prendre en compte

Sa durée de vie

Préférez une ampoule avec une durée de vie allongée qui est mesurée en nombre d’heures, conseille notre electricien à Dijon. Pour vous donner une idée, cette information est parfois surestimée par les fabricants. C’est pourquoi nous vous conseillons de compter environ 1 000 heures d’utilisation pour une année.

Son impact sur l’environnement

Certaines ampoules contiennent des matériaux toxiques pour l’environnement. En effet, le mercure contenu dans ces ampoules est difficilement recyclable. Ainsi, privilégiez des ampoules à basse consommation qui ne contiennent que 0,005% de mercure et qui sont recyclables à plus de 93%. 

Pour aller plus loin :