La perte d’un être cher est un événement particulier et assez déconcertant. L’organisation des funérailles du défunt peut alors devenir pénible, étant donné qu’elle vous rappelle en permanence cet événement. Cela dit, la réalisation du faire-part de décès ne devrait pas être une source supplémentaire de stress pour vous. Pour ces raisons, découvrez ici comment réaliser un faire-part de décès.

La conception du faire-part de décès

Confectionner un faire-part de décès nécessite d’abord d’en réaliser la maquette et d’ensuite l’imprimer. La maquette permettra de visualiser le faire-part à l’état fini. Pour cela il faudra le modéliser à l’aide d’outils numériques en ligne ou d’outils de graphismes (si l’on a les compétences). Peu importe le mode choisi, les étapes ci-après seront à suivre.

Le choix d’un thème

Le faire-part de décès est souvent axé sur une thématique. Elle est généralement propre à la vie du défunt, comme sa religion, ses passions. Pour une personne de confession religieuse catholique, le faire part de décès sera orné d’une croix catholique, témoignant de sa foi. Pour la perte d’enfant, le thème global peut contenir des objets rappelant l’enfance, tels qu’une balançoire vide, des ballons gonflables qui s’envolent.

L’on peut aussi opter pour une thématique visant à susciter un sentiment particulier chez le lecteur. L’utilisation de paysages dans un faire-part, invite à l’apaisement pour celui qui le lit. Il sous-entend aussi que le défunt est dorénavant libre et parti vers un monde meilleur. L’utilisation de fleurs aussi sert un but similaire.

Certains sites mettent à votre disposition, toute une kyrielle de modèles et de thèmes personnalisables. Choisissez celui qui vous convient le mieux et personnalisez-le avec les informations qu’il faut.

La personnalisation

C’est à ce niveau que vous mettrez les informations relatives à l’identité du défunt et au programme des obsèques. Il est de coutume de mettre une photo de la personne décédée. Pour le choix de ladite photo, sélectionnez une image en portrait de la personne. Assurez-vous qu’elle soit assez représentative et que l’on puisse facilement reconnaître l’individu dont il s’agit.

Ensuite, ajoutez le nom complet du défunt, de préférence comme il est présenté sur sa carte d’identité ou sur tout autre document officiel. Précisez sur le faire-part :

  • son âge ;
  • sa date de naissance ;
  • sa date de décès et le lieu ;
  • sa fonction, ses titres et grades.

La plupart du temps, les conditions de décès seront également mentionnées sur le faire-part. Pour finir, présentez la famille du défunt et donnez le programme des obsèques. N’hésitez pas à y inclure une citation pour parfaire le tout.

Le format du faire-part

Il est possible sur certains outils de modélisation de définir le format souhaité du faire-part. Ce dernier est disponible en effet au format carré, rectangle avec orientation portrait ou paysage. Il peut également se présenter sous la forme de deux feuilles indépendantes, qui seront reliées par un ruban ou magnétisées. Chaque format présente des possibilités d’utilisation différentes.

Une fois la modélisation terminée, passez à la commande de l’impression.

L’impression

Pour imprimer votre faire-part de décès, deux options s’offrent à vous. Premièrement, il est possible de commander l’impression de votre maquette sur la plateforme en ligne ayant permis sa conception. Ensuite, au cas où ladite plateforme n’offre pas ce service, il vous faudra télécharger votre maquette et chercher un autre imprimeur. Avec une recherche rapide sur Google, vous trouverez assurément des professionnels capables de vous satisfaire.

Par la suite, choisissez-en plusieurs à qui vous enverrez votre maquette afin de demander un devis estimatif. N’oubliez pas de spécifier le nombre d’exemplaires souhaité et le format désiré. À ce niveau, il faut donner le plus de spécifications possible sur le type de papier que vous souhaitez avoir comme support d’impression.

La plupart du temps, ce sera du papier rigide. Il sera soit brillant, lisse, mât ou granulé. Il faudra aussi prendre en considération le poids du papier, qui sera de 300 g si l’on recherche la qualité supérieure. On peut également utiliser du papier recyclé simple ou du papier ensemencé pour réduire son impact écologique.

De plus, le papier ensemencé permettra de faire éclore de jolies fleurs en vue de se souvenir de la personne disparue. Il suffit à chaque destinataire de planter la carte dans son jardin ou dans un vase et de l’arroser régulièrement jusqu’à ce que les fleurs poussent.

Après avoir fait votre demande, évaluez les offres. Prenez en considération le délai de livraison, le prix et les autres avantages tels que les enveloppes offertes. Pour finir, choisissez l’offre qui vous convient le mieux, faites votre paiement et vous serez livrés.