Mon week-end dans le bassin d’Arcachon

By mai 4, 2018Tourisme
dune pyla

Habituellement, je passe mes vacances au bord de la Méditerranée au Cap d’Agde (non, non, je ne suis pas naturiste, je vous le jure !), mais cette année, j’ai choisi l’Océan Atlantique pour changer un peu, et aussi pour pratiquer le surf. Alors, je suis parti pour Lacanau en Gironde pour un séjour de 3 semaines logé chez un membre de ma famille. Et comme le Bassin d’Arcachon n’est qu’à quelques kilomètres au sud, j’y ai fait une virée le week-end dernier.

A l’assaut de la Dune

Mon rêve, c’était de voir la fameuse Dune du Pilat et aussi de l’escalader. J’avoue que je n’ai pas été déçu. Elle est vraiment immense, et il faut suer un peu pour arriver au sommet. Pour info, elle s’élève à plus de 100 m de haut et elle s’étend sur quasiment 3 km pour une largeur de 600 m environ. La vue panoramique au sommet est géniale. D’un côté, vous avez la mer, et de l’autre la forêt. J’ai pris quelques photos perso rien que pour vous. En plus, tout en haut, j’ai eu la chance de croiser Philippe qui pratique le parapente depuis la dune. Je lui ai promis de revenir l’année prochaine pour essayer ça aussi. Bref, c’était un très bon moment !

Je suis tombé pour elle

Fan de Pascal Obispo, je ne pouvais pas quitter la région sans aller sur la célèbre île aux Oiseaux dans le bassin d’Arcachon, celle dont il parle dans sa chanson « Je suis tombé pour elle ». L’île étant protégée, on peut y accoster que par voilier ou par une embarcation sans moteur. Pour ma part, j’ai décidé de m’y rendre en kayak de mer. On peut assez facilement louer ces kayaks au départ de Claouey par exemple. Donc, je pars à l’aventure, capitaine de mon petit navire, et je vogue vers les flots en pagayant. L’île est par nature sauvage, c’est ça qui me plaît. On peut y admirer les fameuses cabanes tchanquées. Ce sont des cabanes de pêcheurs montées sur pilotis. Je n’ai pas osé aller voir de plus près, mais il paraît qu’elles sont encore utilisées. Bref, ce fut un chouette moment plein de poésie !

Un phare d’exception

Après la dune, je me suis dit que j’allais faire quelques visites un peu plus culturelles, et je suis remonté vers le nord. Un ami m’avait parlé du Phare de Cordouan dans l’estuaire de la Gironde, qui est l’un des seuls phares en mer qu’on peut visiter, et j’avais envie d’aller voir. C’est un site très particulier, et vous allez vite comprendre pourquoi. D’abord, il faut bien sûr embarquer à partir du Verdon-sur-Mer. Mais le bateau ne vous débarque pas au pied du phare ! En fait, il faut encore marcher 10 à 15 minutes les pieds dans l’eau (voire jusqu’aux genoux pour certaines parties) pour atteindre le bâtiment. Heureusement ça vaut le coup. Les salles du phare, de l’appartement de l’ingénieur au sous-sol jusqu’à la chambre de veille juste en dessous de la lanterne, sont superbes et remplies d’histoire comme je l’aime.

Le week-end fut donc bien rempli, et je ne regrette absolument pas d’avoir changé de lieu de vacances pour une fois. C’est même une expérience que je vous recommande à tous !