Saut à l’élastique : où et comment pratiquer ?

By septembre 4, 2018Tourisme
saut élastique

Avis aux amateurs de sensations fortes : le saut à l’élastique (aussi appelé bungy), inventé par un Néo-Zélandais dans les années 80, est de plus en plus tendance en France. Particulièrement populaire lors des EVG (Enterrement de vie de Garçon) et EVJF (Enterrement de Vie de Jeune Fille), cette expérience unique et inoubliable fait le bonheur d’un public à la recherche du grand frisson. Comment se déroule un saut à l’élastique ? Où peut-on pratiquer le saut à l’élastique en France et dans quelles conditions ? Ce sont les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Le déroulement de votre saut

Il s’agit tout d’abord de prendre contact avec la société qui propose des sauts à l’élastique. Il en existe des dizaines dans tout le pays, et vous pouvez pour mieux choisir faire appel à une centrale de réservation en ligne comme Adrenactive par exemple. Le prix sera le même et vous pourrez choisir la date sans vous prendre la tête au téléphone, et même offrir un coffret cadeau personnalisé si vous le souhaitez.

Le jour J, vous vous rendez sur le site du saut, et vous êtes accueillis par une équipe de professionnels. En général, vous sautez du haut d’un pont de plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Une petite plateforme construite spécifiquement pour le saut vous attend sur l’un des bords. On vous équipe avec un baudrier ou avec un système de fixation aux chevilles selon les sites de sauts. Puis il est temps de s’avancer au bord de la plateforme. Un moniteur reste toujours avec vous pour vous rassurer avant le grand plongeon. Vous retenez votre souffle, et vous vous jetez dans le vide. Bravo ! Vous l’avez fait ! Au sol, un membre de l’équipe vous récupère pour retirer votre équipement.

Où sauter en France ?

De nombreux sites existent dans toute la France, mais tous ne proposent pas les mêmes prestations.

Ainsi, seuls quelques-uns comme le Viaduc de la Souleuvre en Normandie, le Pont de Ponsonnas près de Grenoble ou le Viaduc de Saint-Georges-le-Gaultier dans la Sarthe vous proposent de sauter à deux personnes en même temps. Pour cela, vous êtes équipés d’un harnais en biplace conçu de manière à ce qu’il n’y ait aucun choc entre les sauteurs en tandem.

Certains sites proposent également une vidéo de votre saut avec caméra embarquée. C’est le cas par exemple du site du Viaduc de Saint-Paul-le-Jeune en Ardèche. Sachez cependant que pour des raisons de sécurité, vous ne pouvez pas venir avec votre GoPro personnelle, mais que vos accompagnateurs peuvent tout à fait filmer votre saut depuis la terre ferme.

Enfin, des sites sont tout simplement exceptionnels. Vous pouvez par exemple sauter au-dessus de la Grotte du Mas d’Azil en Ariège près des Pyrénées, ce qui est unique au monde. Et vous pouvez également sauter du Pont de l’Artuby dans le Var, plus haut pont d’Europe à 182 m. Enfin, des sociétés vous proposent également de sauter à l’élastique à vélo ou à skis à partir d’un tremplin à Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie et à Tignes en Savoie pour encore plus de sensations !