Algues marines, ces deux mots font peur à de nombreux aquariophiles qui pensent qu’elles sont obligatoirement mauvaises. Dans votre esprit, c’est peut-être aussi le cas. Quand on parle d’algue, vous pensez tout de suite à des images de rochers ou de plages envahis d’algues, qui rendent le paysage inesthétique et qui ont parfois des conséquences néfastes sur l’environnement. Mais il faut savoir qu’il existe une grande variété d’algues et certaines d’entre elles ont des bienfaits dans un aquarium. Si vous souhaitez en ajouter dans votre aquarium, vous devez vous familiariser avec les bienfaits qu’elles peuvent avoir.

Algues marines : ses bienfaits 

Les algues marines jouent un rôle important dans l’écosystème des océans et des aquariums. C’est la principale source d’alimentation de nombreux poissons d’eau salée. En captivité, même s’ils ont besoin d’un complément à base d’algues, ajouter des algues dans un aquarium va permettre aux poissons de reproduire des comportements qu’ils auraient dans leur milieu naturel. Une légère croissance contrôlée des algues peut être une source supplémentaire de nourriture aux poissons. 

De plus, elles sont nécessaires au bon équilibre de l’aquarium. Elles permettent de récupérer les nitrites et de faire disparaître l’ammoniac, néfastes pour les poissons. Par exemple, les déchets des animaux sont libérés sous forme d’ammoniac. Puis celui-ci est ensuite transformé en nitrites qui sont encore plus nocifs pour les animaux. Cependant, les nitrites sont transformés en nitrates grâce à un processus conduit par les bactéries. Ce nitrate est bénéfique pour les algues. Elles permettent donc de réduire la quantité de déchets ou de nutriments dans l’aquarium. Elles vont aussi empêcher les micros algues, dites “inférieures” de se développer.

Certaines espèces sont aussi ajoutées pour leur esthétique. Elles amélioreront l’aspect esthétique de l’aquarium et demandent moins de soins que d’autres organismes comme les coraux. L’écosystème d’un aquarium est très fragile et les algues y jouent un rôle important. Donc avoir quelques algues n’est pas une mauvaise chose tant que l’on garde leur croissance sous contrôle.

Algues marines  : comment les contrôler ?

Les algues marines, comme nous l’avons vu, peuvent être très bénéfiques dans un aquarium. Mais si vous laissez les algues se développer librement, elles pourraient bientôt envahir tout votre aquarium, recouvrir les parois et vos décorations. Si cela devait arriver, ça aurait un impact négatif sur votre aquarium et les êtres vivants. La première chose à faire est de limiter la quantité de lumière. Elles ont besoin de lumière pour déclencher le processus de développement donc ne laissez pas la lumière 24h/24. La deuxième étape est de contrôler la quantité de nitrates présents. Les algues se développent plus rapidement dans de l’eau avec une forte teneur en nitrates. Il faut donc contrôler régulièrement la qualité de l’eau, la changer régulièrement, éviter de donner trop à manger aux poissons. 

Un autre moyen de les garder sous contrôle est d’introduire des poissons et des invertébrés qui se nourrissent principalement des algues. Les escargots Turbo sont les meilleurs mangeurs d’algues et ce sont ceux qui feront le moins de mal autour d’eux. Il existe aussi d’autres espèces comme les tangs, les blennies ou les chirurgiens.

Le but n’est pas de les éliminer totalement de votre aquarium mais d’éviter qu’elles se développent de manière incontrôlée et posent des problèmes de qualité de l’eau.

Quelques espèces d’algues marines

Voici quelques types d’algues marines qui seront bénéfiques et esthétiques pour votre aquarium :

halimeda : peu de poissons ou invertébrés s’en nourrissent. Elle a une durée de vie prolongée dans l’aquarium, et se développe lentement.

caulerpa : c’est une algue saisonnière qui vit plusieurs années. Une partie de la plante subsiste et pousse de nouveau au printemps.

algue chevelu : elle ressemble à un épais tapis vert, ce qui lui procure une grande valeur esthétique.