Beaucoup de parents sont confrontés très tôt aux problèmes de l’hyperactivité chez l’enfant, généralement le phénomène commence à se manifester aux alentours des deux ans, les parents sont démunis car l’enfant est encore dans l’incapacité de se faire comprendre correctement. Dans cet article, nous vous expliquons les manifestations de l’hyperactivité pour savoir comment la repérer et nous vous donnons également quelques clés pour résoudre ce problème d’hyperactivité chez l’enfant. 

 

Comment reconnaître l’hyperactivité chez l’enfant ? 

 

L’hyperactivité ou de son nom complet Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) est un trouble neurodéveloppemental chronique, il s’agit d’un problème sérieux auquel les parents doivent prêter attention pour aider au mieux leur enfant dans leur développement. 

 

L’enfant souffrant d’hyperactivité ne reste littéralement pas en place, il est incapable de focaliser son attention sur les moments clés du quotidien. On le remarque parfois lorsque l’enfant commence à aller à l’école, les professeurs peuvent vous aider à repérer ce genre de trouble de l’attention. Néanmoins, cela ne veut en aucun cas dire que votre enfant n’est pas intelligent, il s’agit juste d’un déficit d’attention qui se manifeste par exemple par : votre enfant n’écoute pas ce que vous lui dites, il perd facilement ses mots, ses jouets, son matériel pour aller à l’école, il est désorganisé, il ne sait pas par où commencer… Toutes ces petites inattentions accumulées peuvent être le signe d’un TDAH. 

 

Votre enfant peut aussi présenter “trop” d’énergie, c’est une vraie pile du matin jusqu’au soir, il grimpe, il saute, il s’agite plus que les autres enfants. Attention, les enfants peuvent être très excités par les nouvelles activités, le sport, cela ne veut pas dire qu’ils présentent un TDAH. Vous pouvez également le repérer si votre enfant vous coupe la parole régulièrement car il veut très vite vous répondre, s’il parle également plus que la moyenne, il peut se montrer agressif.

 

Tous ses symptômes qui peuvent s’apparenter à une mauvaise éducation ou un problème de cadre de la part des parents doivent être pris au sérieux et être mis en lumière par un spécialiste, votre enfant souffre sûrement de cette situation, et vous aussi… Ce trouble peut être détecté au travers de tests psychologiques, neuropsychologiques, échelle de Corner… 

 

 Comment résoudre le problème de l’hyperactivité chez l’enfant  ? 

 

Tout d’abord, il faut savoir que plus tôt le TDAH est détecté plus il sera facile d’encadrer l’enfant et de trouver des solutions pour apaiser ce trouble. Ce n’est pas véritablement considéré comme une maladie donc on ne peut pas littéralement en guérir, on peut néanmoins l’apaiser. Vous pouvez bien sûr faire appel à un médecin traitant pour une solution orientée vers un traitement médicamenteux, il en existe quelques uns en France. Si vous souhaitez soigner ou apaiser le TDAH avec des méthodes plus douces, nous vous conseillons : 

 

L’hypnose 

 

L’hypnose va grandement augmenter le confort de l’enfant qui souffre aujourd’hui de trouble de l’attention. Il ne va pas guérir complètement le problème mais elle va donner les clés à l’enfant pour développer des stratégies de contrôles de colères, de frustrations, augmenter sa durée de concentration au travers d’exercices ludiques. 

La sophrologie 

 

La sophrologie qui se concentre sur des exercices de respiration va permettre à l’enfant d’apprendre à canaliser ses colères et son impulsivité au travers de l’apprentissage du fonctionnement de son corps. L’enfant connaîtra de mieux en mieux son schéma corporel et sera capable d’identifier les moments ou l’agitation corporelle est trop envahissante. L’apprentissage de la gestion des émotions permet à l’enfant de se recentrer et se concentrer sur ce qui est essentiel. 

L’acupuncture 

L’acupuncture est une médecine chinoise douce qui est recommandée pour le TDAH, elle va permettre de cibler les points d’énergie bloquées. Des études expliquent qu’elle peut augmenter les capacités de concentration de l’enfant et diminuer son stress. Elle agit également efficacement contre l’impulsivité. 

L’alimentation 

Un alimentation saine et équilibrée peut également être une source de mieux être pour l’enfant. Certains aliments tels que les glaces, le yaourt, le chocolat, le fromage favorisent et stimulent les symptômes du TDAH. Bien sûr, on ne vous préconise pas de priver votre enfant de tous ses plaisirs mais d’essayer de réduire au maximum ses aliments pour une augmentation de son confort. 

 

Il existe bien d’autres méthodes pouvant résoudre ou aider à résoudre le problème de l’hyperactivité chez l’enfant. Nous vous invitons à lire nos autres articles sur le sujet.