La Bourgogne est une région riche en spécialités gastronomiques : pain d’épices, moutarde, anis de Flavigny, vins de Bourgogne, escargots, bœuf bourguignon, œufs en meurette et beaucoup d’autres. Leur réputation a depuis longtemps dépassé les frontières de l’Hexagone. Il y a un autre domaine dans lequel la région excelle, il s’agit des liqueurs. 3 liqueurs se détachent en particulier : la crème de cassis, le guignolet et le marc de Bourgogne. Découvrons ensemble ces spécialités bourguignonnes

La crème de Cassis

La crème de cassis est une des spécialités bourguignonnes les plus connues. Vous me direz, c’est une crème et non une liqueur ? La crème fait partie de la famille des liqueurs. La différence entre les deux se situe au niveau de la teneur en alcool et en sucre. Si une liqueur a une teneur en sucre de plus 250 g par litre alors c’est une crème. Il est rare de trouver de la liqueur de cassis car selon le cahier des charges de l’indication géographique, elle doit avoir une teneur minimum de 400 g de sucre par litre. La crème de cassis peut être fabriquée partout, mais la crème de cassis de Dijon est une exclusivité de 4 fabricants historiques : Gabriel Boudier, Briottet, l’Héritier Guyot, Lejay Lagoute. Elle est fabriquée à partir de baies de cassis issues de la variété “Noir de Bourgogne”. On peut l’utiliser aussi bien dans des cocktails qu’en cuisine. Elle est utilisée dans le Kir, célèbre apéritif à base de vin blanc ou dans le communard moins connu qui est à base de vin rouge.

Spécialité bourguignonne : Le Guignolet 

Beaucoup moins connu que la crème de cassis, le Guignolet et en particulier celui de Dijon mérite tout aussi d’avoir une meilleure réputation. C’est une liqueur de cerises inventée au XVIIème siècle dans la région d’Anjou avant de se développer dans la partie Est de la France. Gabriel Boudier est le fabricant officiel du Guignolet de Dijon. Il est le seul à pouvoir le fabriquer en France et cela depuis 1874. C’est un délicieux mélange de 4 variétés de cerises. La recette est bien entendu tenue secrète. Il est à déguster sec sans glaçons ou dans de savoureux cocktails.

Le marc de Bourgogne

Vous ne le savez peut-être pas, mais le marc de Bourgogne fait partie des spécialités bourguignonnes à redécouvrir. Cette eau de vie est fabriquée à partir de la distillation des peaux et rafles de raisins rouges, blancs ou des deux couleurs. Ces derniers doivent obligatoirement provenir d’une des 388 communes de la région Bourgogne. Cette distillation est effectuée lorsque le gros des vendanges a été effectué et avant le 31 mars de l’année suivant les vendanges. C’est encore une eau de vie peut produite, seuls une dizaine de producteurs les élèvent. Elle peut avoir trois mentions différentes suivant la durée de l’élevage en fûts : à partir de 3 ans, on le qualifie de “vieux”, de 6 ans de “très vieux” et de 10 ans “hors d’âge”.

Si vous êtes amateur de liqueurs et que vous passez dans la région, vous pourrez déguster 3 spécialités bourguignonnes : la crème de cassis, le Guignolet et le marc de Bourgogne.

Découvrez-en plus sur le cassis dijon – un véritable savoir-faire