Rate this post

Vous êtes un amateur d’huîtres mais vous ne les connaissez pas encore suffisamment pour distinguer une huître spéciale d’une fine de claire, faire la différence entre une huître normande et une huître de Marennes-Oléron ou encore une huître bretonne et une huître d’Arcachon ? Vous vous demandez quelles sont les meilleures huîtres à inviter à votre table lors d’occasions spéciales ? Nous allons vous dévoiler dans cet article, quelques-unes des particularités des huîtres de nos côtes françaises les plus prestigieuses, en vente sur le site spécialisé Huitre en ligne.

L’huître spéciale Gillardeau 

Toutes les occasions sont bonnes pour inviter ces produits d’exception à votre table. L’emblématique Maison Gillardeau est une marque qui rayonne dans la gastronomie française et qui sait faire plaisir aux fins gourmets. Considérées comme la Rolls des huîtres, les spéciales Gillardeau se développent dans les meilleures conditions d’élevage, sont sous surveillance quotidienne pour être bonifiées. Leurs coquilles sont même gravées comme preuve d’authenticité et d’excellence. Leur goût unique, leur chair ferme et généreuse ainsi que leur longueur en bouche à la dégustation ne sont pas dus au hasard. Tout au long de leur croissance, un véritable rituel est opéré plusieurs fois par jour :  vérification de la qualité de l’eau, du degré de salinité et de la teneur en oxygène. De nombreuses manipulations effectuées pour qu’elles atteignent cette saveur tant convoitée subtilement sucrée, avec ses notes de noisette. 

La Pousse en claire 

Originaires du bassin de Marennes-Oléron, les huîtres pousse en claire sont élevées à très faible densité, de 2 à 5 huîtres au m² dans la claire où elles se développent durant quatre à huit mois. Qu’est-ce que la claire ?  Ce sont d’anciens marais salants qui sont aujourd’hui exploités par les ostréiculteurs charentais pour l’élevage et l’affinage des huîtres. Lors de son immersion, la Pousse en claire va révéler progressivement sur sa coquille des dentelles caractéristiques que l’on nomme lignes de pousse. A sa maturité, l’huître dispose d’une belle quantité de chair, d’une consistance ferme et croquante, avec goût typé de leur terroir, long en bouche et légèrement sucré.

C’est pour toutes ces raisons que la pousse en claire est la seule huître française à bénéficier d’une indication géographique protégée (IGP) et à être labellisée label rouge, véritable gage de qualité.

Une fois dégustées, difficile d’oublier leur saveur si particulière. Un met prisé par les fins connaisseurs, quant aux plus novices, ils seront séduits sans aucun doute dès la première huître.

Les fines de claire 

Le saviez-vous ? En Charente Maritime, le bassin de Marennes Oléron représente le plus important site d’élevage et d’affinage ostréicole de la région Nouvelle-Aquitaine. La renommée de ses claires d’affinage et le savoir-faire des ostréiculteurs charentais n’est plus à faire. Pour savoir quelles sont les meilleures huîtres, nous poursuivons donc notre sélection avec une autre pépite en provenance du bassin de Marennes Oléron, la Fine de Claire. C’est l’un des produits favoris des consommateurs adeptes d’huîtres peu charnues. Celles-ci vont s’affiner dans les claires, des bassins de culture argileux et peu profonds, durant plusieurs semaines. Pour permettre un affinage subtil des huîtres, les claires doivent être rythmées par les marées. Ils se remplissent et se vident d’eau soit naturellement ou en étant reliées à la mer par un système de vannes et de canaux. C’est grâce à ces méthodes d’affinage particulières que la fine de claire possède des qualités gustatives uniques. A savoir,  une saveur marine équilibrée en sel, couplée à un goût subtil de terroir.

Lors de l’affinage, l’huître fine de claire peut verdir. Ce résultat naturel exceptionnel est dû à une micro-algue, la navicule bleue, qui se développe dans les claires puis qui est filtrée par les huîtres. La chair retiendra le pigment bleu-vert, nommé la marennine. Une particularité qui a contribué à faire la réputation de ses coquillages.

L’huître Pied-de-cheval de Cancale  

Ces huîtres géantes appartiennent à la variété des huîtres plates. Elles poussent en pleine mer, sur les rochers lors des très grandes marées et au milieu des bancs d’huîtres sauvages. Après une longue période immergée dans la baie du Mont Saint Michel (entre 10 et 20 ans), l’huître Pied de cheval va être pêchée à la drague puis conservée dans des bassins d’eau de mer. L’huître Pied de Cheval est une variété atypique, âgée d’une dizaine d’années, qui en impose aussi bien par sa taille que par sa saveur iodée très prononcée. On l’a surnommée ainsi pour sa forme ronde qui au contact du sable laisse une trace ressemblant à un sabot. 

Le poids de ces huîtres “hors-norme” se situe généralement entre 250 et 500 grammes. Un mets de premier choix pour les amateurs de très grosses huîtres.

Les pieds de cheval sont des huîtres hors d’âge,  très recherchées par les connaisseurs initiés aux arômes marins. Elles sont réputées pour leur chair abondante, à la fois tendre et croquante et leur léger goût de noisette. Du fait de leur rareté, ce produit est encore plus exceptionnel et aura fière allure sur vos plateaux de fruits de mer.

L’huître d’Isigny 

Cette huître spéciale normande se cultive dans la Baie d’Isigny dans une eau douce riche en minéraux et en plancton. Élevées dans des poches et disposées sur des tables implantées en pleine mer, les huîtres d’Isigny bénéficient d’un environnement parfaitement sain pour se développer. L’une des caractéristique de cette variété est la présence de petits crustacés, les balanes, qui s’accrochent sur les coquilles des huîtres. Ces invités sont une preuve d’une eau chargée en nutriments. 

Avec ce type d’huître, vous avez un excellent rapport chair/coquille. Sous son épaisse coquille, une chair généreuse, douce et croquante. La spéciale d’Isigny est un produit qui ravira les amateurs d’huîtres charnues. Du côté des saveurs, elle dégage des arômes de noisettes et un goût  légèrement sucré. Ce coquillage est parfaitement adapté aussi bien en dégustation froide que pour une recette d’huitre en entrée chaude.

L’huître Belon 

La Belon est une huître plate, de forme arrondie, élevée dans les eaux profondes de Bretagne, au cœur du golfe du Morbihan. Elle tient son nom d’une rivière située dans le Finistère sud, riche en fer et en sel minéraux. Dans cet environnement bénéfique pour sa culture, rythmé par les marées et d’un brassage d’eaux douces, l’huître belon bénéficie d’un affinage naturel. Grâce à un savant mélange d’eau iodée et d’eau douce, la Belon acquiert son goût inimitable de noisette et une belle finesse à la dégustation. Ce  joyau culinaire fait la fierté de sa région et demeure l’un des mets convoités par les fins gastronomes.

Pour répondre à la question quelles sont les meilleures huîtres, nous aurions pu citer d’autres produits de premier choix, comme les fameuses Saint-Vaast de Normandie, les huîtres méditerranéennes de Bouzigues… Chacune de ces douceurs iodées détient ses propres caractéristiques, ses arômes… Vous pourrez les découvrir en vous rendant sur le site huitre en ligne ainsi que des ostréiculteurs et maîtres affineurs français reconnus pour leur savoir-faire, leur démarche qualité et le profil gustatif de leurs huîtres.