Une ventouse électromagnétique est majoritairement composée d’un électro-aimant, dans ce cas elle est nommée «ventouse à rupture de courant». Elle peut être également munie en complément d’un électro-aimant, d’un aimant-permanent et ainsi nommée «ventouse à émission de courant». Dans les deux cas, elle peut générer une force d’attraction et seule une étude de l’installation complète pourra déterminer laquelle peut être utilisée. 

En ce qui concerne les électro-aimants, ils sont aussi utilisés dans les dispositifs de sécurité industriels, les ascenseurs ou encore les monte-charges et comme dit précédemment, l’électro-aimant est également un composant essentiel de la ventouse électromagnétique qu’on retrouve souvent dans le contrôle d’accès des portes ou issues de secours.

Avec une force de collage pouvant aller jusqu’à 500 DaN (510kg) la ventouse électromagnétique (et sa plaque polaire) est souvent présente dans les mécanismes d’actionnement des portes blindées. Voici son principe de fonctionnement : 

La ventouse électromagnétique : un véritable système de verrouillage pour portes coupe-feu ! 

Ventouse électromagnétique à rupture de courant : Tout d’abord, cette ventouse électromagnétique fonctionne avec du courant, lorsqu’elle est sous tension, celle-ci va permettre le blocage des portes « en position ouverte » puisqu’elle va faire ventouse avec sa plaque polaire, cette dernière installée sur le battant de la porte et donc reste collée. En effet, l’électro-aimant présent dans la ventouse, une fois la tension coupée, va perdre son électromagnétisme et relâcher la porte : tous les accès sont alors bloqués et cela constitue donc un véritable système de verrouillage.

Ventouse électromagnétique à émission de courant : Contrairement à la précédente, la ventouse à émission de courant n’est pas alimentée de courant en permanence. Ici, c’est un puissant aimant permanent qui va générer la force magnétique nécessaire afin de retenir sa plaque polaire installée sur le battant de la porte et donc maintenir la porte en position ouverte. Le relâchement de la plaque polaire et donc du battant de la porte est réalisé quand le champ magnétique généré par l’aimant permanent (qui maintient le collage entre la ventouse et sa plaque polaire) est contrarié par le champ magnétique généré par l’électro-aimant, qui se met en fonctionnement lorsqu’on l’alimente en courant.

Pièce mobile, la ventouse électromagnétique est particulièrement facile à installer et résistante à de nombreux changements climatiques. Elle peut être installée sur un grand nombre de modèles de portes type bois, plastique, PVC… Simple ou double, coulissante ou classique, la ventouse électromagnétique a l’avantage de s’adapter à de nombreuses utilisations.

Pas aussi connue que les alarmes mais pourtant indispensable dans les secteurs de la bijouterie, des banques, industries, pharmacies, lycées et collèges, la ventouse électromagnétique est un dispositif que l’on trouve au quotidien, elle est souvent fixée au mur ou au sol et sa plaque polaire au-dessus ou en- dessous des battants de portes, voici à quoi elle peut ressembler :

Ventouse électromagnétique, son principe de fonctionnement

 

 

 

 

 

Dans des cas plus rares, vous pouvez apercevoir ce dispositif sur les barrières levantes des péages ou encore dans les convoyeurs à air dans l’industrie. 

La ventouse permet de maintenir des pièces ferromagnétiques et de les libérer dès lors qu’il y a une coupure de tension (que ce soit manuelle ou automatique). 

N’hésitez pas à prêter l’œil la prochaine fois que vous croisez des portes incendies par exemple, vous pourrez peut-être en apercevoir…

Retrouvez également notre article sur  l’électro aimant industriel