Les termes “coraux mous” sont utilisés pour parler d’un ensemble de coraux définis par le fait qu’ils sont mous (absence de squelette externe) et que ce ne sont pas des champignons ou zoanthidés. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment prendre soin de ces animaux étonnants. Ce sont parmi les coraux les plus populaires et les facile à soigner.

Coraux mous et durs : quelle différence ? 

De prime abord, on pourrait dire qu’un type de corail est dur et l’autre est mou. Mais cela n’est pas aussi simple. La plus grande différence est que les coraux durs, comme les SPS ou LPS, ont un squelette dur externe fait de carbonate de calcium. Tandis que les coraux mous ont des minuscules morceaux de squelette en carbonate de calcium, appelés sclérites, dans leurs tissus. Ces sclérites ressemblent à des croissants de lune et sont accompagnées de gros polypes mous.

Une autre différence réside dans le nombre de tentacules de chaque polype. Quand on regarde de plus près chaque polype, on s’aperçoit que les polypes des coraux durs ont six tentacules alors que les mous en ont huit. Alors la prochaine fois que vous serez à la recherche de coraux, comptez le nombre de tentacules pour savoir quelle sorte de coraux vous avez  devant vous.

Les coraux sont des animaux vulnérables donc pour se défendre d’éventuels prédateurs, ils ont mis en place des techniques de défenses redoutables. Les coraux durs peuvent développer autour d’eux un squelette en carbonate de calcium pour se protéger. Le polype de ce corail se rétracte à l’intérieur du squelette pour que les prédateurs ne puissent pas l’atteindre. 

En revanche, les coraux mous produisent une variété de produits chimiques pour empêcher les prédateurs et les autres coraux de s’approcher. Ces produits chimiques leurs permettent ainsi de protéger leur territoire de manière efficace.

 

Coraux mous : comment en prendre soin ?

On aurait tendance à l’oublier, mais les coraux mous sont des animaux dont il faut prendre soin au quotidien. Ils ont besoin de plusieurs éléments pour être en bonne santé : conditions de l’aquarium, intensité de la lumière, débit et qualité de l’eau entre autres. Il en existe une grande variété donc nous allons vous donner des conseils généralistes à bien sûr modifier en fonction des espèces. Suivez toujours les instructions de votre spécialiste en coraux. 

Comment les faire pousser plus vite et les nourrir ?

Le secret pour faire pousser plus vite vos coraux est d’augmenter petit à peu l’intensité de la lumière et de les nourrir plusieurs fois en une semaine. En plus de leurs fournir la source de lumière dont ils ont besoin, il faut penser à les nourrir, ce ne sont pas des végétaux même s’ils ressemblent à des plantes.  Ces animaux ont besoin d’être nourri régulièrement et certaines espèces ne sont pas recommandées pour les débutants. La taille des particules de la nourriture doit être adaptée à chaque espèce. Certaines coraux se nourrissent directement par les nutriments qu’ils trouvent dans l’eau et d’autres mangent du nanoplancton ou du bactérioplancton. 

Où les acheter ?

Avant d’acquérir des coraux renseignez-vous bien avant pour savoir si vous serez capable de vous en occuper et si les espèces correspondent à votre type d’aquarium. Vous pouvez trouver des spécimens de coraux dans les animaleries. Mais la meilleure option est de faire appel à un spécialiste de l’aquaculture comme La Bourse au corail. Il connaît toutes les variétés de coraux et sera la meilleure personne pour vous donner tous les conseils nécessaires pour vous en occuper. De plus, ils cultivent des coraux spécialement pour les aquariums.

Quelques variétés de coraux mous 

Pour finir, voici quelques variétés de coraux mous les plus populaires :

  • Anthelia
  • Zoanthus ultra red blue
  • Xenia Pumping
  • Sinularia dura jaune
  • Ricordea yuma rose
  • WYSIWYG Zoa Garden